le site est en beta test pour les pigistes et redaction
Fabien Hennebois
Journaliste pigiste
Roanne (42300)
Déposé le 05/03/2013 à 14h05
Synopsis n° 109
 Support : Presse
 Catégories :  Business , Loisirs
 Durée : 1 Heure
 Quantité : 2 feuillet(s)
« Planet Fitness ne fait pas dans la finesse. »
La société Planet Fitness, concessionnaire Français des cours de fitness "Les Mills" (cours pré-chorégraphiés auto-proclamés "meilleurs cours du monde" et vendus à des tarifs exorbitants), vient de franchir un nouveau cap dans le "n'importe quoi". Chaque année, cette société organise des stages de fitness à Pompadour, jolie petite bourgade du sud de la France. Destiné à des hystériques décérébrés accrocs du fitness et à des cadres "chébrans" convaincus que le physique compte plus que le professionnalisme, ce stage annuel, enchaînant une quantité impressionnante de cours de remise en forme à vous envoyer direct chez le kiné, ne semble plus faire recettes. Qu'à cela ne tienne, Planet Fitness innove! Fini les pintades en collants fluo avec de l'eau tiède dans le crâne, fini les Big Jim aux muscles plus hypertrophiés que Hulk lui-même. Place à ceux qui "n'en veulent", place au sang, à la douleur, aux mollards, place à ceux qui veulent devenir comme les candidats de "Koh Lanta". Voici le Bootcamp Commando et le Bootcamp Combat! Au programme, plein de petites choses amusantes: Parcours du combattant (Pratique pour prendre le RER aux heures de pointe), close-combat, défense au couteau, tir à balles réelles (Le boss a pas voulu me donner ma prime, y va voir de quel bois je me chauffe!) et stage évasion (Il est 17h je me casse du bureau coûte que coûte! Merde... c'est un floor en open space). Attendez...Il existe déjà ce concept! Si, si en Afghanistan et au Mali! Je sens comme le parfum d'un gros procès pour plagiat. Al qaïda va pouvoir se faire un peu de fric facile. Eh ben non! Pourquoi? Parce que les instructeurs sont d'anciens bérets verts et, cerise sur le cadeau, il y a même un formateur du FBI et de la CIA. C'est des gentils! Même pas besoin de faire un petit bilan psychologique des participants. Que le maire de Pompadour se rassure. Désormais il n'y aura plus de doux dingues en tenues de sport dans les rues du village, juste des cinglés en tenues de combat à qui on enseigne des techniques de combat et l'art de la guerre. No problem. Enfin...faudrait tout de même s'assurer qu'il n'y ait pas un atelier "Comment se faire exploser dans un lieu public en quatre leçons", juste au cas où. Oui, faisons un peu de prévention! Là je m'adresse aux pilotes d'hélicoptères Français. Les gars, quand vous reviendrez du Mali, modifiez un peu votre plan de vol pour venir faire un petit tour au-dessus de Pompadour et remplacez les bombes à neutrons par des bombes à neurones.

Contacter l'auteur

Ajouter aux contacts