le site est en beta test pour les pigistes et redaction
Patrick CRASNIER
Photographe
saint sauveur (31790)
Déposé le 04/06/2012 à 14h23
Synopsis n° 56
 Support : Presse
 Catégories :  Industrie
 Durée : 1 Jour
 Quantité : 5830 caractères
« NUTRITIS VALORISE LES FRUITS »
La société NUTRITIS, dont le siège est basé à MOISSAC, Tarn et Garonne, est en pleine expansion. Depuis sa création comme Startup en 2008, que de chemin parcouru, son PDG Pierre Lapoujade est fier de cette évolution. La jovialité et la sympathie de Pierre Lapoujade, créateur et président du directoire de NUTRITIS n’est plus à démontrer. Aujourd’hui, date de l’inauguration officielle du nouveau site de production de Cruviers Lascours (30) il est au comble de sa satisfaction. Nutritis est une société spécialisée dans l’extraction et la purification de sucres de fruits, elle s’appuie sur un procédé technologique innovant, lui permettant de proposer une gamme de sucres de fruits « sur mesure » adaptés aux besoins de l’industrie agro alimentaire et répondant à la quête de naturalité et de santé des consommateurs. Le développement durable est au cœur de la stratégie de cette jeune entreprise. NUTRITIS est née d’un double constat. L’idée originale ayant donné le jour à cette jeune startup est née avant tout d’un projet porté par Pierre Lapoujade, ingénieur agronome et spécialiste de l’agro alimentaire. Ce projet s’est construit sur l’intérêt que présentaient les sucres de fruits et leurs qualités très particulières pour la santé, et sur le gisement que représentaient les surplus de fruits déclassés. (Fruits non vendables mais de très bonne qualité) La valorisation de ces surplus de fruits allait permettre de mettre au point une gamme de sucres de fruits nouvelle et innovante. C’est en 2005 que le projet de Pierre Lapoujade, originaire de Moissac, est entré dans l’incubateur d’entreprises de Midi pyrénées. Durant la première et la deuxième année Nutritis est lauréat du concours National des entreprises innovantes dans la catégorie « Emergence » en 2005 puis dans la catégorie « Création et développement » en 2006. Suite à ces premières reconnaissances du milieu industriel, Nutritis remporte dès la fin de l’année 2006 le premier prix National de l’innovation en agro alimentaire. Le jury ayant décerné ce titre est prestigieux Frank Riboud (Danone) Armand Bongrain (groupe Bongrain) Régis Lebrun (Fleury Michon) Ce prix a été remis au cours du SIAL d’octobre 2006 par Dominique Bussereau alors ministre de l’Agriculture. La startup était née, début 2007 Nutritis dépose ses premiers brevets portant sur les process d’extraction du sucre et jusqu’en 2008 développe ses contacts pour obtenir les premiers partenariats. De la Startup à l’industrie. Nutritis est avant tout une aventure humaine, Pierre Lapoujade son fondateur possédait une très solide expérience dans l’industrie agro alimentaire avant de se lancer dans ce projet. Sa force de persuasion, son charisme et sa persévérance ont fait le reste et on ainsi contribué pour beaucoup dans la réussite de cette création. Enfant de Moissac, c’est naturellement dans le Tarn et Garonne qu’il a installé le siège social de son entreprise. Une fois le temps de la recherche passé, c’est bien aux partenaires permettant l’industrialisation qu’il fallait s’adresser, le groupe GRAPSUD, spécialisé dans la valorisation des déchets de raisin sur toute la France est entré en 2010 au capital de Nutritis. L’arrivée de cet investisseur a signé le départ effectif de la phase d’industrialisation des procédés d’extraction des sucres de fruits. Pierre Lapoujade et Alain Jean (Co fondateur de la startup) pouvaient alors se consacrer au développement de Nutritis, le groupe GRAPSUD ayant de nombreux sites de production dans le sud de la France, c’est logiquement que Nutritis a installé ses nouvelles unités de production sur ces sites déjà existants. Le premier site à avoir été inauguré en 2011 est celui de Rieux Minervois dans l’Aude, aujourd’hui c’est le site de Cruvier Lascours dans le Gard qui a été inauguré. Durant cette phase de montée en puissance de la production, ce sont à ce jour 10 000 tonnes par ans qui seront produits, avec un objectif de 20 000 tonnes à terme de 2013. Moissac siège le social n’est pas oublié ! Cette phase de développement de l’industrialisation a nécessité beaucoup de travail en amont, c’est au siège de Moissac (Tarn et Garonne) que tout se décide. Depuis 2010, ce sont plus de 12 personnes qui ont été recrutés pour travailler au moulin de Moissac , outre les deux fondateurs, c’est un directeur commercial, un responsable R et D et qualité, un directeur financier, un directeur commercial et un directeur de production qui ont été recruté. A ce jour la société Nutritis emploi 25 salariés et c’est une cinquantaine de personnes qui sont prévues pour fin 2015. En terme social, la direction de l’entreprise attache la même importance que pour la qualité et le développement durable. Ceci se traduit par des engagements sur le plan de la parité homme femme, de la formation professionnelle et de la mise en place de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. De plus Nutritis s’implique dans la vie locale du Tarn et Garonne et de la région midi Pyrénées en participant à des opérations grand public (fête de la science, programme d’éducation des enfants) Pour toutes ces réalisations, Nutritis bénéficie de soutiens appuyés des partenaires institutionnels que sont le conseil général du Tarn et Garonne, la région Midi Pyrénées, le pôle cancer –bion- santé, Agrimip innovation. Cette jeune entreprise, en pleine évolution, dépassant largement les frontières du Tarn et Garonne en est aujourd’hui un de plus beaux fleurons en terme d’innovation, de réussite et de projets d’avenir. La dernière distinction datant du mois de Mars 2012 où Pierre Lapoujade et son équipe ont reçu au CFIA le prix « mention spéciale du jury de l’usine alimentaire durable. » Prix décerné chaque année par le magazine process. Très belle reconnaissance pour cette nouvelle usine du Gard. Patrick CRASNIER

Contacter l'auteur

Ajouter aux contacts