le site est en beta test pour les pigistes et redaction
Patrick CRASNIER
Photographe
saint sauveur (31790)
Déposé le 28/06/2012 à 18h07
Synopsis n° 67
 Support : Presse
 Catégories :  Santé
 Durée : 2 Jours
 Quantité : 2 feuillet(s)
« NUTRITION DES ENFANTS DANGER! »
Attention aux forums ! Les parents y trouvent des conseils mettant la santé de leurs enfants en danger. Le congrès européen de pédiatrie s’est tenu les 22, 23 et 24 juin 2012 à Strasbourg. Lors des communications de ce congrès, une a retenu plus particulièrement mon attention. Il s’agit de la communication du professeur Bertrand Chevallier chef du service de pédiatrie de l’hôpital Ambroise paré à Boulogne, vice président de la commission nationale de la naissance et de la santé de l’enfant au ministère du travail et de la santé. Cette communication dont le titre était : « Jus végétaux et laits à la mode sont à éviter, cas cliniques à l’appui. » La question posée par cette table ronde était simple : Pour quelles raisons est-il dangereux de substituer les jus végétaux et autres laits (laits de brebis lait de chèvre, lait d’ânesse….) qui sont très à la mode aujourd’hui. Le professeur Chevallier à commencé son intervention en insistant auprès des pédiatres sur l’importance que prenaient les forums internet. Rappelant que certains parent se posaient sur ces forums en « praticiens » et donnaient volontiers des conseils, presque des consultations médicales. Ces pratiques sont d’autant plus dangereuses que la médecine n’y a pratiquement aucune accès, les médecins n’ont ni le temps ni l’envie de pianoter des heures sur ces forums. Ils ont bien d’autres choses à faire et pourtant, ce serait la seule bonne chose qui pourrait arriver à ces communications sauvages sur la santé. Il insiste sur le fait que nombre de militants pour des pratiques à risque pour la santé (adeptes du bio presque intégristes, refus de la médecine traditionnelle, sectes même parfois) sont présents sur ces forums et atteignent des personnes dont le raisonnement est troublé par ces affirmations. Les preuves, le professeur Chevallier les apporte avec des cas cliniques graves et montrant à quel points ces conseils peuvent mettre la santé des enfants en danger. Un premier cas montrant chez une enfant, après un début d’alimentation difficile et surveillé par les médecins, dès quatre mois (après des conseils « éclairés ») mises au lait d’amandes presque exclusivement. Sachant que les laits végétaux sont moins riches en calories (-16%) et en protéines (-35%) et presque sans calcium, fer et autres minéraux, il est facile de comprendre que l’alimentation de cette enfant mettait sa croissance et sa santé en danger. Un autre cas clinique a été rapporté sur une enfant qui était nourrie exclusivement avec du lait de chèvre, lui aussi très différent du lait maternel et provoquant de graves carences nutritionnelles. Pourtant que ce soit les jus (laits) végétaux ou les laits autres que le lait de vache, ils sont proposés largement dans les magasins bio et sur les forums par les ayatollahs du bio. Le cas rapporté de la petite fille qui était nourrie exclusivement de jus d’amandes et de quelques autres végétaux comme les jus de châtaignes présentait des signes cliniques de carence en vitamine D, de rachitisme et de malnutrition( bien sur les conseils avaient aussi affirmé qu’elle ne devait pas être vaccinée.). Le service hospitalier à fait un signalement pour maltraitance alimentaire qui s’est malheureusement terminé par un refus du juge de prendre en compte ce signalement. Pour conclure le professeur Chevallier a rappelé : Que les jus végétaux ne sont pas des laits ! Qu’ils apportent très peu de calories pour le volume ingéré, qu’ils ne contiennent pas de calcium, qu’ils n’apportent pas assez de fer ni de graisses. Ces laits ne doivent pas être utilisés avant 12 mois à minima et ne peuvent jamais constituer un substitut lacté. Quant aux laits de substitution (chèvres, ânesses, brebis etc.) ils ne sont pas adaptés pour les nourrissons et les enfants de moins de 3 ans. Pourtant sur les forums internet, toutes ces substances qui font prendre des risques aux nourrissons et aux enfants sont largement conseillées, alors que les vaccins sont déconseillés toujours par les intégristes du bio ou d’autre chose. Le professeur Chevallier a même constaté que dans certains magasins « bio », au mépris de toutes les lois Européennes sur la nutrition des enfants de moins de trois ans, certains jus végétaux portaient la mention « dès la naissance » En quittant la salle de réunion, très applaudi, le professeur chevallier à conseillé à tous ses confrères d’aller sur les forums quand ils ont le temps, de mettre des messages d’alerte sur ces pratiques dangereuses pour les enfants et surtout que ces informations soient relayées dans la presse. Patrick CRASNIER

Contacter l'auteur

Ajouter aux contacts