le site est en beta test pour les pigistes et redaction
Sabine GRANDGIRARD
Journaliste pigiste
FONDETTES (37230)
Déposé le 25/04/2013 à 11h46
Synopsis n° 130
 Support : Presse
 Catégories :  Consommation
 Durée : 2 Jours
 Quantité : 5 feuillet(s)
« La cuisine, nouveau visage des solidarités »
La cuisine, nouveau visage des solidarités Et si la cuisine créait du liant pour s’imposer comme un nouveau moteur de cohésion sociale ? Les techniques culinaires sont devenues une recette de succès pour l’audimat de grandes chaînes nationales grâce à des programmes phares tels que Top Chef, Masterchef, Un Dîner presque parfait… Mais c’est occulter l’importance que la cuisine a récemment prise dans des projets de société innovants, parfois étonnants, dans lesquels le repas devient prétexte aux rencontres et aux échanges. C’est notamment l’ambition du site Internet colunching.com qui sert de mise en relation pour proposer aux personnes actives et aux chômeurs, de se retrouver le temps d’un déjeuner. Autant d’initiatives croissantes qui confortent la cuisine comme un plaisir gourmand mais aussi convivial. Il en faudrait peu pour qu’elle ne devienne également un ingrédient social. C’est tout l’enjeu d’Initiative Catering qui parie sur une approche collective et participative autour de l’alimentation pour replacer l’individu au cœur de la communauté. Alors qu’en temps de crise le repli sur soi est de mise, cette jeune association rochelaise nous démontre que convivialité, proximité et solidarité peuvent encore aller de concert. Décryptage d’un concept plein de générosité, plus que jamais d’actualité ! Initiative Catering (iC) tape du poing sur la table ! A l’image de son logo, percutant, l’association hisse haut et fort les valeurs de santé et de générosité pour promouvoir la croissance raisonnée comme une véritable alternative à la consommation de masse ! Privilégier la proximité des produits et des publics pour partager une alimentation saine et équilibrée ; l’enjeu est de taille mais iC fait de cette double problématique alimentaire et sanitaire, le fondement de son engagement. Un défi osé pour cette toute jeune association, surtout à l’heure où les institutions locales taillent largement dans l’enveloppe financière destinée à soutenir leurs actions. « Lorsque nous avons quitté nos postes, tout le monde nous a dit que c’était de la folie ! De ce côté-là, on peut dire que oui, notre initiative est à contre courant ! » explique Camille RUIZ avant de souligner : « Par contre, on se rend compte que la précarité s’installe en France et qu’il existe de vraies attentes sur les questions d’alimentation, de santé et de lien social. De ce point de vue-là, notre engagement est résolument pertinent ! » Née en octobre 2011 à l’initiative d’Isabelle MABILLE et de Camille RUIZ-BALLESTEROS, l’association représente aujourd’hui un acteur moteur du tissu social rochelais. Sensibilisée aux enjeux sociaux et environnementaux, iC œuvre à la création de liens à travers notamment, l’apport de solutions ludiques et économiques aux besoins alimentaires. Une ambition et un investissement intelligents qui permettent à l’association de replacer la générosité non seulement « dans » mais surtout « hors » de l’assiette ! Plus qu’une finalité, la cuisine devient aussi un prétexte gourmand à la création de relations de proximité et d’émotions partagées. Un concept qui s’inscrit dans le prolongement de l’analyse d’Annie HUBERT, Directrice de recherche au CNRS, pour laquelle la cuisine reste un vecteur fort « d’amour, d’identité, de lien social » , donc de cohésion. Outre une alimentation variée, iC défend le plaisir de se (re)trouver. Car c’est bien la noble revendication de l’association : sensibiliser et mobiliser tous les publics par l’organisation d’ateliers et d’animations culinaires. Une initiative récemment récompensée par le 3ème prix Initielles décerné par la région Poitou-Charentes à la faveur de projets portés par des femmes. Partager sa table Cuisiner pour mieux rassembler. C’est cette philosophie que défend activement Initiative Catering en valorisant une approche collective et participative de la cuisine. Générosité, solidarité et convivialité deviennent ainsi les ingrédients indispensables à la conception d’échanges gourmands. En faisant de l’alimentation un vecteur créateur de cohésion sociale, l’association renoue avec la vocation originelle de la cuisine dans la construction de l’identité et des valeurs d’un individu et d’une société. Pour Annie HUBERT, Directrice au CNRS, « l’offrande et le partage de nourriture sont la manière élémentaire de manifester l’établissement d’un lien, d’un contact, d’une alliance, impliquant une même émotion, émotion partagée, qu’elle s’appelle selon les cas, amour, amitié, alliance, confiance. » Au-delà des considérations nutritionnelles du repas, il s’agit de préserver la convivialité ! Ainsi, même les plus démunis conserveraient le plaisir du partage autour de la table. En intégrant la prévention alimentaire dans le cadre d’une véritable approche collective, le concept d’animations culinaires d’Initiative Catering témoigne de cette volonté de faire sens et de fédérer. Une ambition née alors que les deux fondatrices participaient activement à la manifestation « La Rue des Etoiles ». Organisée en juin 2010 par l’association rochelaise L’Astrolabe, cette initiative visait à s’appuyer sur l’aide d’une quinzaine de bénévoles pour assurer la distribution de quelques 4 000 repas sur un mois. Un événement fondateur pour Isabelle et Camille qui prennent alors conscience du rôle moteur de la cuisine et de la table dans la création des échanges. L’association était née. Les Petites Scènes Ouvertes, le Festival des Eclats Chorégraphiques, le Festival Dance Road à Bordeaux, les ateliers d’insertion des Restos du Cœur, les actions sociales auprès du Collectif des Associations… Elles portent désormais leur propre tablier et multiplient les projets d’animations socioculturelles qui leur ont permis depuis, de s’imposer dans le tissu régional par leur dynamisme, leur enthousiasme et leurs initiatives rivalisant d’inventivité. A l’image du rendez-vous « Troc Casseroles » organisé par l’association pour favoriser la redistribution gratuite des matériels de cuisine et donner une seconde vie aux ustensiles. Véritable pied de nez au consumérisme, cet espace non-marchand entend bousculer le rapport à soi et à la société en recréant un lieu de consommation responsable et solidaire dans lequel les maîtres-mots sont les seuls verbes prendre et donner, échanger et partager. Véritable animatrice de la vie locale, l’association s’engage aussi auprès des structures culturelles et sociales grâce à son concept de tables d’hôtes itinérantes. Le plaisir ne réside plus seulement dans le partage d’un repas sain mais également dans l’accompagnement de groupes en cuisine pour valoriser le « faire ensemble ». Ce temps d’échange privilégié contribue à développer l’esprit d’équipe et les solidarités en faisant de l’individu, un véritable acteur de l’atelier. Un concept pertinent qui pourrait également convenir aux entreprises souhaitant renforcer la cohésion entre leurs salariés dans le cadre d’une animation incentive. Des expériences multipliées et une expertise qu’Isabelle et Camille n’hésitent pas également à partager, en apportant leur savoir-faire à tous les projets dédiés à l’alimentation. Car non contentes de fédérer les populations à travers leurs différentes animations, elles entendent bien interpeller tous les publics sur la nécessité de manger varié et équilibré. La cuisine équilibrée, c’est la santé ! Initiative Catering se pose en défenseur du « bien manger ». La dimension résolument humaine et sociale de l’association ne relègue pas pour autant, le goût au second plan. « On essaie avant tout de donner du plaisir et de la convivialité autour d’un repas partagé ! En plus ce que nous aimons, c’est surprendre par des saveurs ou en faisant (re)découvrir un légume » explique Isabelle MABILLE. Mue par une véritable sensibilité gustative, l’association s’engage en effet auprès des producteurs locaux pour proposer une alimentation saine et équilibrée, avec des produits frais, de saison ! Dans la mouvance des Drive fermiers, véritables relais de distribution du production au consommateur, iC privilégie et promeut les productions locales de qualité, cultivées en accord avec les principes de développement durable. Des produits qui servent à l’élaboration de ses différentes animations ou à ses missions de catering sur des événements culturels, ainsi qu’à la fabrication de ses propres conserves artisanales : tartinades de légumes (carottes curry, mogettes, poireau à l’indienne, lentilles corail et tomates séchées en format 90g ou 180 g), confitures et chutneys. Des produits largement plébiscités et dont les canaux de distribution commencent aujourd’hui à se multiplier. Avis aux gourmands, les conserves sont désormais commercialisées au Vinophone et à l’épicerie d’Annabelle sur La Rochelle. iC propose également des événements gourmands récurrents tout au long de l’année, tels que les rendez-vous mensuels « Mange ta soupe ! » organisés l’hiver dans un bar à vins de la rue Saint-Jean du Pérot à La Rochelle. A cette occasion, le public y déguste des recettes simples et naturelles, sans cesse renouvelées, quitte même à redécouvrir le goût d’aliments souvent boudés comme le céleri. A travers ses recettes, l’association entend apporter des réponses nutritives simples, concrètes et efficaces pour réduire les inégalités sociales de santé en prônant à la fois la consommation de fruits et légumes, ainsi qu’en oeuvrant activement à l’évolution des comportements alimentaires. « L’idée n’est pas de moraliser un discours car nous savons que ça ne fonctionne pas ! Nos animations et nos produits sont autant d’occasions de parler de ce qui pousse en Poitou-Charentes et de la saisonnalité. On sait aussi que plus on parle de fruits et de légumes, plus on en mange ! » Une initiative ludique, pertinente et plus que jamais nécessaire à l’heure où l’obésité et la malbouffe nous interpellent sur les limites voire les excès de nos nouveaux modes de consommation. Les ateliers « cuisine et formation » organisés par l’association, sont ainsi l’occasion de sensibiliser à une alimentation simple et variée. Des thématiques différentes que l’association décline en fonction des publics pour apporter des réponses adaptées à chaque budget, faisant parfois écho à la cuisine telle que l’a définie l’écrivain anglais Julian BARNES : « Cuisiner, c’est se débrouiller avec ce qu’on a : le matériel, les ingrédients, le niveau de compétences ». En proposant une solution économique aux besoins alimentaires, iC va plus loin en associant « bien manger » et précarité. L’association s’est notamment engagée auprès des Restos du Cœur de Laleu (quartier rochelais) pour accompagner les familles en leur apprenant à cuisiner chez eux, les produits non périssables distribués dans les paniers-repas, pour en faire des recettes équilibrées et gourmandes. Autant de projets qui témoignent de l’engagement revendiqué d’Initiative Catering autour de la défense des valeurs de développement durable et de culture raisonnée en associant consommation responsable, plaisir culinaire et investissement solidaire. Devant ce défi majeur, le chantier est encore long. Mais l’effervescence qui gagne autour des différentes animations de l’association témoigne du besoin de chacun de renouer avec la simplicité et la générosité au quotidien. En amenant les personnes à repenser leur alimentation, et au-delà à réfléchir sur leur rapport à la société en réintroduisant les valeurs de solidarité et de convivialité dans les échanges aux autres, nul doute qu’Initiative Catering a déjà un peu gagné… IC se met à table ! Rencontre avec Camille RUIZ-BALLESTEROS et Isabelle MABILLE, fondatrices de l’association Initiative Catering Quelles sont les raisons qui vous ont poussées à monter cette association ? iC : Au début, nous pensions au projet sans forme juridique. Nous l’avions même soumis au Conseil d’administration de la structure pour laquelle nous travaillions (un centre social) et qui n’en a pas voulu pour diverses raisons. Parallèlement à cela, nous manquions d’espaces de création dans nos anciens postes et nous remettions en question le fonctionnement associatif. En effet, ce modèle repose essentiellement sur des fonds publics qui s’amenuisent de plus en plus. Et ceci met en péril des structures, en compromettant notamment leur indépendance. C’est pourquoi, nous avons souhaité créer un modèle à deux tiroirs, le premier est social et le second propose des services qui permettraient d’assurer une partie d’autofinancement (vente de repas et de conserves). La cuisine, c'était une évidence pour recréer du lien social et de la solidarité ? iC : La cuisine c’est un prétexte ! On est partie de quelque chose que nous aimions toutes les deux et on s’est dit qu’a priori tout le monde mange 2 à 3 fois par jour ! En dehors de ça, nous avions pu tester des choses (réalisation d’un catering avec des bénévoles : 4000 repas en 3 semaines) au centre social et voir que ça fonctionnait bien ! Comment la création de l'agence a-t-elle été accueillie par les acteurs locaux ? iC : Pour l’instant nous sommes en phase d’observation par les collectivités et l’Etat. On sent déjà que le regard sur nous commence à évoluer. Ceci est lié à deux points : le premier est dû à notre durée dans le temps (on espère que cela va se poursuivre). Le second, c’est que nous occupons le territoire. Les institutions voient que nous sommes présentes et actives. Paradoxalement, on sent que c’est de plus en plus difficile d’être aidées financièrement… et même matériellement. Le public semble particulièrement conquis par vos animations. Ce succès est-il un moteur de motivation supplémentaire pour développer les projets de l'association? iC : Oui, les retours (surtout les positifs !) nous enrichissent et donnent sens à nos actions. On a rencontré de nombreuses personnes qui étaient en attente de voir des projets de ce type là et qui ont voulu s’y inscrire à leur façon (en devenant adhérent ou bénévole par exemple. D’autres donnent des fruits et légumes que l’on transforme…). Vos prochains projets ? iC : On aimerait proposer nos propres ateliers cuisine et développer « La Conserverie mobile » (un temps d’échange de savoirs autour de la fabrication de conserves). Pour la fin de l’année, on aimerait également mettre en place un réveillon solidaire ! Retrouvez l’association sur sa page Facebook : Initiative Catering (iC) Pour soutenir ou adhérer à l’association : initiative.catering@gmail.com

Contacter l'auteur

Ajouter aux contacts