le site est en beta test pour les pigistes et redaction
Fabien Hennebois
Journaliste pigiste
Roanne (42300)
Déposé le 24/03/2013 à 15h32
Synopsis n° 121
 Support : Presse
 Catégories :  Médias/Presse
 Durée : 1 Heure
 Quantité : 1 feuillet(s)
« LES BEAUFS SONT EN DEUIL »
Voilà ! C’est officiel ! La saison 2013 de Koh-Lanta n’aura pas lieu. Paraît même que TF1 envisage de supprimer tout bonnement l’émission. Mais qu’est-ce qu’on va devenir ?! On ne va tout de même pas zapper sur Arte en deuxième partie de soirée et être confronté au risque de se cultiver un peu ! Ou pire ! Va falloir aller se coucher après le film, en général un navet sur TF1, et se cogner un bon bouquin en attendant que le sommeil nous emporte. Non vraiment tout fout le camp. Il y a quelques semaines c’était les lasagnes Findus qui disparaissaient des rayons surgelés dans les supermarchés et maintenant Koh-Lanta quitte la petite lucarne pour une durée indéterminée. C’est terrible, déjà qu’on ne pouvait plus bouffer de la merde, alors si on peut même plus en regarder. C’est un nouveau coup dur pour le marché de la misère intellectuelle pourtant si merveilleusement bien exploité par TF1. Bon, il y a toujours « The Voice » pour nous remonter le moral mais c’est moins marrant. A part une extinction de voix, que risquent les candidats ? Ils ne vont quand même pas se laisser impressionner par une petite crise cardiaque. C’est trop bête, on était à deux doigts d’avoir enfin une version moderne des jeux du cirque en prime-time. Pourtant selon la prédiction d’Yves Boisset dans « Le prix du danger » en 1983, c’est le moment de passer à la vitesse supérieure pour la télé-réalité. Avec la crise, on a un beau vivier de désespérés qui paument tout le temps au loto et qui aimeraient qu’on leur donne leur enfin chance. Monsieur Paolini, ne restez pas sur un échec. Il y a encore de nombreuses marches à monter sur l’échelle de la bêtise.

Contacter l'auteur

Ajouter aux contacts