le site est en beta test pour les pigistes et redaction
Louisette Chausson
Journaliste pigiste
montjay (71310)
Déposé le 28/04/2013 à 17h38
Synopsis n° 134
 Support : Presse
 Catégories :  Science , Santé , Société
 Durée : 2 Heures
 Quantité : 1 feuillet(s)
« L'Isothérapie »
Qu'est-ce que l'isothérapie? L'isothérapie est une méthode thérapeutique utilisant des remèdes homéopathiques dont la substance provient du malade lui-même. Définition Tout produit ayant déclenché des troubles peut être pris en homéopathie pour soigner ces dits troubles. Cet article est écrit dans le but que chaque lecteur comprenne le processus de certaines pratiques médicamenteuses alternatives ainsi que le but initial étant de soulager le patient, il reste évident que ce sera au praticien homéopathe (ou pharmacien diplômé) de pratiquer l'isothérapie. Origine L'isothérapie est basée sur la loi de l'organo, c'est à dire 3 ch – 4 ch – 5 ch dynamisent / 7 ch régule / 9 ch et + freinent. L'isothérapie a une action médicamenteuse d'antiallergie et de désintoxication microbienne ainsi qu'une action de fond. Elle reste complémentaire à la bio-thérapie : -basse dilution : antiallergique ou crise aigüe -moyenne dilution : état chronique -haute dilution : désintoxication microbienne en profondeur Quel est le processus de fabrication? Les remèdes sont préparés à partir de : • du milieu intérieur : sang et (ou) urine contenant des antigènes, des anticorps • de substances d'excrétions : sang (corps général et (ou) spécifique en période des menstruations), urine, salive, sueur contenant les toxines éliminées par l'organisme lui-même. • de sécrétions pathologiques : pus, liquide pleural, ascite, liquide d'hychocèle, croûtes, spasmes (Note : ces substances sont riches en leucocytes, corps microbiens et autres déchets) • d'excroissances cutanées : tels que polypes, kystes, calculs biliaires, morve sérosité... • du milieu extérieur : comme poussière, pollen, poils d'animaux, acariens, produits chimiques, anesthésiques (dentiste par exemple) Quelle est son utilité? Tout ceci reste extrêmement efficace pour gérer les problèmes d'allergies au quotidien. Si toutefois un doute subsistait, le praticien se doit de tester l'allergie par le bio-test universel afin d'assurer le pronostic final ! Le bio-test universel est une méthode rassemblant le feeling (ressentis) aux capacités de connaissance homéopathiques. Le feeling est la base du bio-test universel se pratiquant avec deux doigts tout en citant le remède homéopathique adéquat (parmi une liste pré-définie ayant pour ciblage les symptômes à traiter. Un 'courant d'énergie' passe alors dans les doigts et le praticien reconnaît l'homéopathie à préconiser. cf. Manuel du Nouveau Thérapeute, Michel Dogna, 2001 Dans quelle mesure est-elle efficace? Il faut associer le traitement homéopathique déterminé par le bio-test universel avec le traitement de terrain du foie faisant office d'antiallergique. Pour cela, le praticien en bien-être demandera en pharmacie une boite d'isothérapie. A l'aide de ce procédé, il prélèvera ensuite l'échantillon à traiter. et en déterminera alors les 'ch' à administrer. Exemple : l'isothérapie de placenta : pour que l'enfant ne craigne pas plus tard les allergies (ou maladies graves ou chroniques) le praticien prélèvera un morceau de placenta et le transformera le plus rapidement possible par l'isothérapie puis il en testera le 'ch' approprié ainsi que le nombre de doses à conseiller.

Contacter l'auteur

Ajouter aux contacts