le site est en beta test pour les pigistes et redaction
Chloé Gwinner
Journaliste pigiste
bordeaux (33300)
Déposé le 04/10/2012 à 15h49
Synopsis n° 83
 Support : Presse
 Catégories :  Art/culture , Histoire , Tourisme
 Durée : 6 Jours
 Quantité : 2 feuillet(s)
« Istanbul - Le coeur historique menacé de disparition »
De petites rues étroites bordées de maisons colorées et traversées de lignes de linge séchant au soleil… les quartiers historiques d’Istanbul, classés patrimoine mondial de l’Unesco, pourraient bien être amenés à disparaître. Le gouvernement d’Erdogan et les municipalités, poussés par des entreprises privées proche du pouvoir, se sont lancés à la hâte dans de nombreux projets de développement urbain. Présentées comme des projets de conservation du patrimoine, ces constructions répondent surtout à des intérêts financiers et à un souhait de gentrification des quartiers historiques. Dans le quartier de Sulukule, une des plus anciennes communautés roms au monde, les bulldozers ont déjà fait place nette. Bientôt, de nouveaux immeubles vaguement inspirés de l’architecture traditionnelle ottomane accueilleront de riches Stambouliotes souhaitant réinvestir le centre-ville. D’autres quartiers, peuplés principalement de minorités kurdes, grecques, catholiques et de migrants issus de l’est anatolien, sont sur la sellette. Proches du centre historique, bien desservis par les transports, et surtout bénéficiant d’une vue imprenable sur la Corne d’Or, ces quartiers suscitent la convoitise des promoteurs immobiliers dans une ville où la pression démographique est particulièrement forte. Une fois les nouveaux immeubles de standings construits, le prix du mètre carré devrait s’envoler. De leur côté, les habitants, soutenus par des architectes, juristes et acteurs de la société civile, tentent de s’organiser pour engager un bras de fer avec le gouvernement.

Contacter l'auteur

Ajouter aux contacts